Nouvelles de nos partenaires haïtiens

Depuis l’apparition du Covid-19 en Haïti, la situation s’est un peu plus complexifiée. La population prise en tenaille entre le chômage, l’insécurité, l’impuissance du gouvernement, la corruption généralisée souffre au quotidien plus que d’habitude.

Respecter les consignes de protection visant à ralentir la progression du virus est pour ainsi dire chose impossible pour une population qui manque de presque tout.

Être confiné chez soi implique ne plus pouvoir travailler, ne plus avoir le revenu quotidien indispensable pour se nourrir.

Garder les distances sociales reste un vœu pieu dans les marchés, les transports publiques et spécialement dans les centres urbains.

Se laver les mains implique de l’eau et des produits d’hygiène à disposition et en suffisance.

Compte tenu des ressources financières disponibles, la nourriture concurrence la solution hydroalcoolique.

Le gouvernement n’a pas la confiance de la population ; « Si Jovenel le dit, c’est faux !». Voilà l’état d’esprit de la majorité du peuple ; donc difficile, voire impossible de faire les messages de prévention.

Par chance, le pays semble relativement épargné par la pandémie ; en date du 24 mai 2020, les statistiques officielles annoncent 865 cas confirmés et 26 décès pour 2718 cas testés.

Depuis quelques semaines, nous recevons des courriels, des appels téléphoniques de nos partenaires locaux qui s’inquiètent pour notre santé et nous incitent à la prudence. Cela fait chaud au cœur !

Autre bonne nouvelle, l’installation du poulailler est terminée, le gardien a pris possession du bâtiment et les poussins sont attendus sous peu !

« Si nous attendions que tout aille comme il faut en Haïti, nous ne ferions jamais rien ! »

Merci à Jimmy pour cette remarque positive qui démontre bien la volonté du peuple haïtien et l’importance de notre soutien.

Retour